Arianne annonce une nouvelle réduction du coût de production de son concentré d’apatite

SAGUENAY, QUÉBEC - (30 juin, 2015) – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), est heureuse d’annoncer que ses efforts pour réduire les coûts de production de son concentré phosphaté de haute qualité ont mené à une réduction additionnelle de ses coûts d’opération de 8 $ par tonne.

Dans l’Étude de faisabilité de la Société rédigée en octobre 2013, le coût FOB au Port de Saguenay projeté par Arianne était de 93,70 $US par tonne de concentré de qualité premium à 39 % P205. Par la suite, Arianne a poursuivi ses travaux en vue de continuer à améliorer son projet. Une grande partie de ses efforts visaient à réduire ses coûts d’opération. À ce jour, la Société a annoncé un plan minier optimisé incluant des ressources additionnelles, ainsi que des économies associées à un procédé métallurgique simplifié. Cette nouvelle réduction fait suite aux efforts déployés par la Société pour amener le projet Lac à Paul encore plus bas sur la courbe des coûts.

« Notre plus récent succès de réduction de nos coûts de production anticipés est très encourageant. Lorsque nous regardons le projet en entier, cette réduction représente une économie considérable pour la vie projetée de la mine », a déclaré Jean-Sébastien David, chef des opérations d’Arianne. « Depuis le jour où nous avons déposé notre Étude de faisabilité, nous avons travaillé à l’avancement du projet Lac à Paul. En moins de deux ans, nous avons augmenté notre ressource, simplifié notre procédé pour produire un concentré de haute pureté, conclu une entente avec Hydro-Québec pour un approvisionnement en hydroélectricité à un coût préférentiel, et le gouvernement du Québec a investi dans notre projet. Nos études soutiennent que quand le projet passera en mode production, le coût de production par tonne de concentré sera d’environ 80 $. »

La Société a récemment signé une entente de coopération avec les Premières Nations et a été soumise à l’audience publique pouvant mener à l’obtention des permis requis pour la réalisation de son projet Lac à Paul. Par ailleurs, Arianne continue d’explorer d’autres possibilités afin d’optimiser son projet et réduire davantage ses coûts.

Modification au sein de l’équipe de direction

M. Dino Fuoco, chef de la direction financière et secrétaire corporatif de la Société, a annoncé qu’il quittera ses fonctions le 3 juillet prochain pour retourner à la pratique privée. Le conseil d’administration d’Arianne tient à remercier M. Fuoco de son excellente contribution au développement du projet Lac à Paul et lui souhaite bon succès. M. James Cowley, directeur au conseil d’administration d’Arianne, assurera l’intérim. M. Cowley est membre du comité d’audit de la Société. Il a occupé le poste de Président d’Arianne du mois d'août 2011 à août 2014.

Octroi d’options d’achat d’actions

Arianne a octroyé 40 000 options d’achat d’actions à Brian Ostroff, membre du conseil d’administration de la Société. Chacune des options permet à son titulaire d’acheter une action ordinaire de la Société d’ici le 29 juin 2025 au prix de 0,86 $ l’action, soit le cours de clôture des actions de la Société à la séance précédant la date de l’octroi. Les options sont soumises à une période d’acquisition de trois ans, conformément au régime et à la politique et sont assujetties à l’approbation réglementaire.

Jean-Sébastien David, géo, Personne Qualifiée selon la NI 43-1-1, a approuvé ce communiqué. M. David est également le chef des opérations de la Société.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianneinc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km au nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 95 325 755 actions en circulation.

(1) Mise en garde : Les estimations des coûts d'exploitation ont été développées par Arianne en utilisant des ressources internes et externes qualifiées et sont dépendantes de l'accord du gouvernement, des autorités et des fournisseurs, lequel n’est pas final. Ils ne sont donc pas conformes au Règlement 43-101 pour le moment.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

- 30 -

Pour nous joindre :

Source:

Jean-Sébastien David, C.O.O.
Tél. : 418-549-7316
j.s.david@arianne-inc.com

Info:

Brian Ostroff
Tél. : 514-908-4202
bostroff@windermerecapital.com
Joe Racanelli
Tél. : 416-815-0700, 243
jracanelli@tmxequicom.com

Medias :

Karyna Tremblay, Community Relations Coordinator
Tél. : 418-549-7316
karyna.tremblay@arianne-inc.com

Déclarations et renseignements prospectifs

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « renseignements prospectifs » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (ci-après appelés collectivement les «renseignements prospectifs »). Les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué sont fournis à la date de celui-ci. Outre les exigences de la législation pertinente sur les valeurs mobilières, la Société n’a pas l’intention de mettre à jour ces renseignements prospectifs et elle n’accepte aucune obligation à cet égard. Les renseignements prospectifs incluent, notamment, les déclarations sur les estimations des ressources minérales, l’effet que les résultats des forages terminés devraient avoir sur le projet, le calendrier des programmes de travaux à venir et les attentes à cet égard. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l’usage de mots comme « planifie », « s’attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l’intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Toute déclaration prospective porte uniquement sur la date à laquelle elle est faite et sauf les exceptions qui peuvent être imposées par les lois applicables sur les valeurs mobilières, la Société rejette toute intention ou obligation de mettre à jour toute déclaration prospective.

Retour aux communiqués de presse