Arianne Phosphate présentera son projet devant des centaines d'investisseurs à l'événement LD MICRO

Reconnue comme étant une compagnie ayant un important potentiel d’investissement

SAGUENAY, QUÉBEC - (xx mai, 2015) – Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (Bourse de croissance TSX : DAN) (FRANCFORT : JE9N) (OTCBB : DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate du Lac à Paul, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec, annonce qu’elle va participer à la conférence de LD Micro qui aura lieu à Los Angeles du 1er au 3 juin 2015. Arianne fera la présentation de son projet le lundi 1er juin à 13 h 30, soit 16 h 30, heure de l’est.

« Cette conférence va nous donner l’occasion d’informer les investisseurs de nos récentes réalisations », a déclaré Jean-Sébastien David, chef de l’exploitation d’Arianne. « Le projet Lac à Paul est actuellement le plus important nouveau projet de phosphate au monde et il a gravit des échelons importants au cours des 12 derniers mois. Arianne a notamment réduit ses coûts d’OPEX, a reçu un investissement de capitaux du gouvernement du Québec, et semble avoir l’acceptabilité sociale de la région. Nous sommes confiants que notre succès se poursuivra au cours des prochains mois et nous conduira vers l’obtention des autorisations requises pour la construction de la mine. »

La conférence LD Micro Invitational en est à sa 5e édition. Elle offre aux investisseurs l’opportunité de rencontrer des sociétés en développement qui connaissent une croissance rapide. L’an dernier, plus de 700 investisseurs y ont assisté, incluant d’importants gestionnaires de fonds, ainsi que des analystes et courtiers représentant plus de 165 entreprises. « Nous sommes honorés qu’Arianne Phosphate soit présente à l’Invitational de cette année », a déclaré Chris Lahiji, fondateur de LD Micro. « Le fait qu’une société qui produira du phosphate destiné aux fertilisants fasse une présentation dans un état souffrant de sa pire sécheresse depuis des décennies devrait permettre des échanges intéressants. »

À propos d’Arianne Phosphate Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianneinc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km au nord de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 95 325 755 actions en circulation.

À propos de LD Micro

LD Micro est une infolettre destinée aux investisseurs. Elle se concentre sur la recherche de sociétés sous-évaluées dans l’espace de micro-capitalisation. Depuis 2001, l’entreprise publie des rapports sur des compagnies sélectionnées. Le cabinet accueille également le LD Micro Main Event. LD Micro est un conseiller en placement non enregistré. Pour plus de détails : 408-457-1042 ou www.ldmicro.com.

  Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

- 30 -

Déclarations et renseignements prospectifs

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « renseignements prospectifs » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (ci-après appelés collectivement les «renseignements prospectifs »). Les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué sont fournis à la date de celui-ci. Outre les exigences de la législation pertinente sur les valeurs mobilières, la Société n’a pas l’intention de mettre à jour ces renseignements prospectifs et elle n’accepte aucune obligation à cet égard. Les renseignements prospectifs incluent, notamment, les déclarations sur les estimations des ressources minérales, l’effet que les résultats des forages terminés devraient avoir sur le projet, le calendrier des programmes de travaux à venir et les attentes à cet égard. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l’usage de mots comme « planifie », « s’attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l’intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Toute déclaration prospective porte uniquement sur la date à laquelle elle est faite et sauf les exceptions qui peuvent être imposées par les lois applicables sur les valeurs mobilières, la Société rejette toute intention ou obligation de mettre à jour toute déclaration prospective.

Retour aux communiqués de presse